• Photographie _Stéphane Le Blan


[ Client : Le droit humain ]

20 ans après, être rescapé de la guerre civile du Burundi.

Première partie.

_DSC0005

Rappel des événements…
La guerre au Burundi a commencé en octobre 1993 suite à l’assassinat du Président
Melchior Ndadaye par un groupe d’officiers de l’armée Tutsi. Le Président Ndadaye, qui avait été élu
librement et légitimement quelques mois plus tôt, était le premier Hutu à obtenir le statut de chef d’état au Burundi.

Les tentatives précédentes de la majorité Hutu pour obtenir le partage du pouvoir avaient été réduites à néant par les Tutsi, une minorité représentant environ 15% de la population et qui domine alors la vie politique, économique et sociale du pays.

Être civil…

Après le meurtre du Président, des groupes armés Hutu ont massacré, parfois sous les ordres des dirigeants administratifs ou politiques locaux, des milliers de Tutsi. De son côté, l’armée, dominée par les Tutsi, a abattu des milliers de Hutu. Ils se sont tous rendus coupables d’exactions contre la population civile, en contradiction avec le droit international humanitaire (appelé aussi droit de la guerre.)

Tous ces actes, selon la convention de Genève, sont considérés comme des crimes de guerre…

_DSC0009

La fin des événements ???
Le Protocole de Pretoria a pu mettre un terme aux combats qui opposaient le gouvernement Burundais et les FDD, mais les FNL ont réaffirmé leur détermination à
poursuivre leur lutte contre le gouvernement et les Tutsi.

Les combattants sachant que le protocole leur garantit l’immunité provisoire, des combats se poursuivent toujours au détriment de la population civile.

Ceux qui ne bénéficient pas encore de cette mesure d’immunité savent pertinemment qu’ils pourront la demander comme préalable à toute négociation future. Personne ne craint plus d’être poursuivi pour les crimes commis, sauf peut-être dans un futur éloigné…ou, plus probablement, jamais.

( source: http://www.hrw.org/sites/default/files/reports/burundi1203fr.pdf )

Rencontre avec Monsieur X, civil, rescapé, réfugié au Grand Duché de Luxembourg.

Quelle était votre vie avant la guerre ?

Par quel moyen êtes vous venu en Europe ?

 

suite dans la deuxième partie…


Abonnez vous à la newsletter pour recevoir chaque mois par email les nouvelles de l'Atelier Graphic !



Les commentaires sont fermés.